Informations produits reminéralisation

Reminéralisation …

  • LITHOTHAMNE
  • Algue marine cristallisant sur son thale minéraux et oligo-éléménts

    BIO ASSIMILABLES


L’eau sert plus par ce qu’elle emporte que par ce qu’elle apporte’’

                                                                      Louis- Claude Vincent

…‘’Toute eau dont la minéralisation est supérieure à 150 mg/l (milligrammes par litre)     est une eau qui ne doit jamais être bue.
 C'est une eau entartrante, sclérosante facteur de vieillesse prématurée’’...
                                                                     LC Vincent (1953 )

 Alexis Carrel (1873-1944), prix Nobel de Médecine (1912) 

‘’ Les maladies de dégénérescence si courantes aujourd'hui, proviennent d'une surcharge en sels minéraux non assimilés et générateurs d'alcalose extracellulaire avec augmentation de la vitesse de sédimentation sanguine, diminution du temps de coagulation et épaississement  du sang.’’ 
                                                                                        ‘’ L’Homme, cet inconnu’’

 Dr Henri-Jules Violle  (1882-1953) professeur d’hygiène à la Faculté de Marseille

  "La consommation d'eau fortement calcaire n'est pas recommandable.
 Au-delà de 30 degrés hydrotimétriques (soit environ 150 mg de sels par litre), les hygiénistes estiment qu'une telle eau ne doit pas devenir une eau 
de boisson courante." 1952 (citation extraite de la revue Sources Vitales) 


Les eaux de boissons favorables à la vie devraient avoir un pH légèrement en dessous de 7
Une rH² comprise entre 25 et 28
Et surtout une résistivité ‘’rô ‘’supérieure à 6000 ohms …
… C’est-à-dire contenir moins de 120 mg de résidus secs par litre …

Avec  H²O GAÏA
         et grâce au lithothamne
Le pH de notre eau sera compris entre 6 et 6,8 … 
La rH² comprise entre …25 et 28
La résistivité  ‘’rô ’’ … comprise entre  …40000 et 50000 ohms …
C’est-à-dire contenant environ 
20 à 25 mg/l de minéraux assimilables …

"Le microbe n'est rien, le terrain est tout" Claude Bernard

Selon LC VINCENT, la VIE peut se définir selon 3 paramètres ...

 1. pH = potentiel Hydrogène ou ionique mesure le degré d'acidité ou d'alcalinité d'un milieu
                       = environ  7

 2. Résistivité (rô) exprime la résistance d'un milieu liquide au passage du courant électrique. 
          Indique la capacité de l'eau à ne pas conduire l'électricité … 
          Inverse de la Conductivité, qui elle, traduit la minéralisation soit  PPM ou résidus secs en mg/litre

Plus sa valeur est élevée, plus le milieu est pur

Le calcul s'exprime en ohms : 1 000 000  = 1 000 000 = 4000 ohms … 1 000 000 = 40 000 ohms
                                                   PPM               250                                       25

3. Oxydoréduction (rH²) mesure l'oxydation du milieu et donc son état de conservation.

  • La jeunesse se traduit par un coefficient bas  ……  Bonne santé = rH² de 22
  • La vieillesse par un coefficient élevé
  •  Les oxydants captent les électrons … produisent des radicaux libres (brunissement d'une pomme coupée, le fer rouille, le cuivre verdit …) d’où fatigue, vieillissement
  • Les antioxydants (réducteurs) libèrent des électrons qui neutralisent les radicaux libres …

       Le cru, le bio, l’eau vitalisée, les graines germées ….


Le lithothamne

  Algue marine de 2cm env.

A la propriété de cristalliser, sur son thalle, minéraux et oligo-éléments bio-assimilables 

  • Est reminéralisante et préserve le capital osseux …
  •  Lutte contre les douleurs articulaires (indications rhumatologiques) …
  •  Facilite la digestion, vertus basifiantes
  •  Aide à diminuer l’acide gastrique 
  •  Riche en acides aminés et en vitamine C 
Minéraux Teneur en %
 du produit brut
Sodium (Na)  0,3 - 4,7
 Potassium (k) 0,4 - 2
 Calcium (Ca)  25 - 34
 Phosphore (P)  0,5 – 3,5
 Magnésium (Mg) 1, 7 – 3,3
Soufre (S) 2,8 - 6
Oligo-éléments Teneurs en Mg/Kg
de matière sèche
Iode (I) 30 à 160
 Fer (Fe) 800 à 2500
Zinc (Zn) 15 à 60
Cuivre (Cu) 2 à 15
Manganèse (Mn) 100 à 480
Cobalt (Co) Traces-20
Chrome (Cr) 7 à 13

CE PRODUIT DESTINE A LA FILTRATION DE L'EAU DE CONSOMMATION EST CONFORME 
A LA NORME EN 1018 DEFINIE DANS LA CIRCULAIRE 2000/166 DU 28 MARS 2000 
DE LA DIRECTION GENERALE DE LA SANTE
 (CARBONATE DE CALCIUM POREUX, CLASSE 2, QUALITE 2, TYPE 2). 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.